Comment préserver son jardin de l’orage ?

Après le printemps, il est très fréquent que l’été apporte de l’orage. Les tempêtes, la pluie et même les grêles peuvent s’abattre sur votre jardin et causer des dommages. Mais soyez sans crainte, car il existe des solutions pour protéger votre jardin de ces dangers.

La protection des plantes et des potagers avant l’orage

Les orages sont souvent accompagnés de vents violents et de fortes pluies. En cas d’alerte, il est important de prévoir les dégâts qui peuvent survenir. Il existe plusieurs solutions pour limiter les effets de ces intempéries :
La meilleure solution pour diminuer les dégâts, c’est la récolte en amont des fruits. Si les branches d’arbre sont trop chargées, elles seront les premières cibles du vent. Si vous ne récoltez pas vos fruits avant l’orage, elles risquent d’être abîmées par la pluie.
Il y a également le tuteurage des plantes fragiles, les plantes grimpantes, les jeunes arbres et les plantes avec des tiges lourdes. Ces types de plantes risquent de se casser en cas de vent important. il est donc important de les tuteurer.
S’il est possible de faire rentrer vos plantations dans des pots de jardins, ce sera une solution pour que les plantes ne soient pas détruites par l’orage.
Placez les légumes et les fruits sous des bâches ou des filets. Il faut faire attention à bien fixer pour éviter qu’ils s’envolent en cas de fort vent.
L’élagage des arbres est également une solution pour limiter les dangers. Il faut couper les branches qui risquent d’être emportées par l’orage.

La réparation des dégâts dans le jardin après l’orage

Les protections ci-dessus permettent de limiter les dégâts causés par l’orage, mais pas de les supprimer. Impossible qu’il n’y ait aucun dégât après un orage. Mais, il existe des solutions pour réparer ces derniers. D’abord, il faut commencer par le nettoyage de votre jardin. Il faut ramasser les fruits et les légumes qui sont tombés par terre. S’il y en a qui ne sont pas abîmés, vous pouvez les conserver dans votre compost. Ramassez ensuite les branches d’arbres qui traînent sur le sol. Veillez à passer un coup de râteau pour supprimer les débris et les feuilles qui ont subi des dommages. Et enfin, une fois que la terre est sèche, il est important de la biner, de l’aérer et de décompacter le sol.